Blog

Renforcez votre système immunitaire avec ces recommandations

Un système immunitaire fort peut vous aider à combattre toute maladie qui attaque votre corps. Certains aliments et pratiques peuvent vous aider à vous renforcer, et ce renforcement peut faire la différence entre attraper une maladie ou l’éviter.

Il est courant pour beaucoup de gens de puiser dans la vitamine C ou le zinc quand ils commencent à tousser ou à éternuer parce que… Eh bien, c’est ce que maman a dit de faire pour lutter contre le rhume. Et nous n’allons certainement pas appeler les mamans des menteuses. Tout ce que nous disons, c’est que si les vitamines peuvent aider à soutenir la santé du système immunitaire, rien ne fera des miracles si vous êtes sous-alimenté ou gravement déshydraté.

La vérité est que prendre plus de vitamine C et de zinc peut faire partie de la solution si vous prévenez les carences, mais un méga dosage ne rendra pas votre système immunitaire impénétrable aux agents pathogènes.

Se laver les mains, se faire vacciner contre la grippe, maîtriser le stress et adopter un mode de vie sain et actif avec une alimentation équilibrée sont trois stratégies optimales de lutte contre la maladie. L’une de ces méthodes garantira-t-elle que vous n’avez pas de rhume, de pneumonie ou même, bien sûr, du célèbre coronavirus? À moins que vous ne souhaitiez porter l’une de ces combinaisons NBC, tout ce que vous pouvez faire pour prévenir ces terribles maladies est d’éviter tout contact avec ceux qui sont malades.

Cependant, faire quelques ajustements à votre alimentation et prendre les bons suppléments peut vous aider, vous et votre corps, à mieux récupérer – après avoir consulté un médecin, bien sûr – si vous tombez malade. Encore une fois, ces produits doivent être considérés comme des mesures préventives et des éléments qui peuvent faire une différence en votre faveur. Ce ne sont pas des conservateurs.

1. Consommez des glucides après l’entraînement

Il a été démontré que la consommation de glucides pendant ou immédiatement après un entraînement améliore la fonction du système immunitaire, selon une étude publiée dans le Journal of Applied Physiology. Les auteurs de l’étude pensent que, puisque les glucides aident à stabiliser la glycémie, cela se traduit par une réduction de la réponse du corps au stress. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour savoir si cela peut aider à prévenir la maladie, mais cela ne fera certainement pas de mal de l’essayer. Et non, les glucides dans votre entraînement n’entraveront pas la perte de graisse.

De plus, la consommation de glucides après l’exercice peut restaurer les réserves de glycogène, ce dont les personnes qui s’entraînent intensément devraient être conscientes.

Les glucides de qualité comprennent les patates douces, le quinoa, les fruits, l’avoine et les légumes vert foncé.

2. Mangez des champignons shiitake

Ce sont de véritables boosters du système immunitaire qui regorgent de vitamines B et contiennent un profil d’acides aminés similaire à celui de la viande.

Si l’idée de manger des champignons ne fait pas plaisir à votre estomac car ils ne vous sentent pas très bien, optez pour l’extrait.

Selon une étude de l’Université de Floride, il a été démontré que manger une portion de 100 g de champignons shiitake séchés par jour pendant un mois protège des anticorps pathogènes.

3. Quercétine

Cet antioxydant présent dans les baies, les oignons et le thé vert peut aider à réduire les maladies lors d’un entraînement intense, tout en stimulant la création de nouvelles mitochondries – les moteurs de vos cellules. La recherche montre que 1 000 mg de quercétine par jour (répartis dans la journée) est la dose idéale pour réduire les effets néfastes d’un entraînement intense sur la fonction immunitaire.

4. Mangez des aliments hydratants

Rester hydraté permet à votre corps d’éliminer naturellement les toxines et les bactéries du corps. L’eau est un choix évident pour l’hydratation, mais ne vous limitez pas au liquide. Manger ces aliments peut aussi vous aider à faire ce travail:

Concombre: 96% d’eau

Tomates: 95% d’eau

Fraises: 92% d’eau

Melon: 90% d’eau

Brocoli: 90% d’eau

Oranges: 86% d’eau

Pommes: 85% d’eau

5. Inclure plus de probiotiques

Les suppléments probiotiques, les produits laitiers avec des cultures vivantes et les aliments fermentés comme la choucroute, les carottes, l’aneth, le kimchi et le kombucha contiennent des probiotiques qui aident à peupler le tube digestif de bonnes bactéries qui peuvent améliorer la santé de votre intestin et soutenir votre système immunitaire pour mieux travailler, ce qui peut entraîner moins de rhumes.

6. Baies de sureau

Il a été démontré que ce remède vieux de plusieurs siècles réduisait la durée et les symptômes d’un rhume, et certaines recherches ont montré qu’il pouvait réduire les symptômes de la grippe pendant jusqu’à trois jours.

Les baies de sureau ont également été utilisées pour traiter la constipation, les maux de tête, le stress et la fièvre.

Laissez votre avis sur cet article et contribuez à la création d’une communauté.

J’ai plus à vous offrir compagnon

J’espère que vous avez aimé l’article et qu’il a été très utile. N’oubliez pas de faire le tour de mon blog , que vous y trouverez beaucoup d’articles aussi bons ou meilleurs que celui-ci parlant de différents sujets dans le monde du fitness et vous fournissant les clés fondamentales de votre réussite sur le chemin du guerrier Spartiate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *